Logiciel Espion

Sécurité et surveillance

Logiciels libres : des opportunités pour les logiciels espions ?


Qu'est-ce qu'un logiciel espion?

Les logiciels espions sont des programmes, appartenant à la catégorie des logiciels malveillants, qui s'installent furtivement dans un ordinateur pour recueillir des informations sur les activités qui s'y déroulent. La fonction la plus courante de ces programmes est de recueillir des informations sur l'utilisateur et de les distribuer à des sociétés de publicité ou à d'autres organisations intéressées, mais ils ont également été utilisés par des organismes officiels pour recueillir des informations contre des suspects criminels, comme dans le cas du piratage de logiciels. Ils peuvent également être utilisés pour envoyer les utilisateurs sur des sites Internet qui ont l'image de marque d'autres personnes, afin d'obtenir des informations importantes. Comme les logiciels espions utilisent généralement la connexion Internet d'un ordinateur pour transmettre des informations, cela peut affecter la vitesse de transfert des données entre cet ordinateur et les autres ordinateurs connectés au réseau.

Logiciels espions open source

Dans l'industrie informatique, le logiciel open source incarne une certaine idée du partage sur internet. Les logiciels sont développés par des communautés d'informaticiens, qui les améliorent continuellement et les mettent à disposition de tous. Certains développeurs malveillants profitent de leur large diffusion pour en faire des logiciels espion, comme ce fut le cas avec Audacity.

Logiciels espions : êtes-vous surveillés sans le savoir ?

L'univers du logiciel : formations informatiques courtes à l'Université

Vous êtes attirés par les logiciels libres et l'innovation informatique et souhaitez poursuivre vos études ? Des formations spécialisées en deux ans sont proposées : les DEUST. Au programme : assistant micro, réseaux et logiciels, laser et fibres optiques, électronique et micro-informatique à Paris XI ; bureautique et communication électronique d’entreprise à Lille I ; bureautique et communication multimédia à Montpellier ; électronique à Paris VI, maintenance industrielle des systèmes automatisés à Aix-Marseille III ; automatique et informatique appliquées à la gestion de la production à Rouen ; micro-informatique et automatismes logiques industriels à Lyon I ; et optique et électronique pour systèmes de communications à Metz.